Pourquoi on ne devrait jamais se presser pour un tatouage
32
Partages

Par Guillaume Ricard, le 2018-03-13

Dans presque tous les cas ou j'ai rencontré des gens avec un paquet de tatouages qu'ils regrettents (ou qu'ils ne regrettent pas, mais qu'on regrette avoir vus), que ce soit parce que l'idée est franchement douteuse ou parce qu'on a légèrement les yeux qui saignent en les regardant, un détail revient de façon récurrente: c'était fait de façon impulsive, où la personne était beaucoup trop pressée pour prendre le temps de penser à son affaire comme du monde.

À chaque fois j'essaie tant bien que mal de m'imaginer de quoi le processus a bien pu avoir l'air quand la personne s'apprêtait à massacr- j'veux dire altérer sa peau de façon permanente. Les deux seules raisons que j'ai trouvées, c'est soit que la personne n'était pas du tout informée, soit qu'elle était en millieu brosse ou défoncée laitte sur une quelquonque substance illicite.

Dans ma tête, c'est évident, un tatouage c'est pas quelque chose qui se rush, c'est quelque chose qui se planifie, et quand on prend le temps de planifier quelque chose, logiquement on a pas besoin que ça se fasse immédiatement. C'est pour ça que quand un client m'appelle en voulant absolument se faire tatouer le jour même (et qu'en plus il a l'air sobre), à chaque fois je me dis: what the fuck.

Un tatouage pressé, c'est un big no-no , et cet article a pour but d'expliquer pourquoi.

Des idées, ça reste pas toujours


Règle générale, si quelqu'un est incapable d'attendre ne serait-ce qu'une semaine pour avoir un tatouage, alors les chances sont bonnes pour que ça soit juste un coup de tête. Si t'es pas capable d'attendre, prends ça comme un signe.

J'dis ça parce que quand quelqu'un m'appelle pour un rendez-vous le jour-même et qu'on finit par céduler une rencontre ne serait-ce que deux jours plus tard, à presque tous les coups la personne ne se présente pas à son rendez-vous. Sois elle a changé d'idée entre temps, sois elle a appelé un autre tatoueur et ne s'est pas donnée la peine d'annuler ses autres rendez-vous, like an asshole.

Et pour ceux qui ont envie de dire "oui mais c'est pour ça que j'le veux aujourd'hui, parce que si j'le fais pas immédiatement, je vais changer d'idée et j'le ferai jamais":

Si quelqu'un pense à son affaire et que deux-trois semaines plus tard, il se dit que c'était peut-être pas une bonne idée, en quoi c'est une mauvaise chose? Le but principal d'attendre, c'est justement d'éliminer les idées qui ne tiennent pas la route. C'est un fait indéniable qu'on ne peut pas uniquement avoir des bonnes idées 100% du temps. Je sais pas pour vous, mais selon moi attendre quelques semaines (ou même quelques mois) de plus en échange de la certitude que j'vais pas faire une face de regret chaque fois que je me regarde dans un miroir, c'est un maudit bon deal. Et peu importe la décision que je prends, ma peau va encore être là demain anyway.

En fait, même si on avait des bonnes idées 90% du temps (et soyons honnête, si quelqu'un pense avoir 90% de bonnes idées il se met le doigt dans l'oeil jusqu'au coude), ça vaudrait quand-même la peine d'attendre juste pour être certain d'éviter le 10% qui reste.

C'est pas parce que tu t'en fou maintenant que tu vas t'en foutre plus tard


Un autre argument que j'entends relativement souvent chez les gens qui défendent le fait d'être impulsif est que leur tatouage est "juste pour le fun", comme si le fait de ne pas prendre la chose au sérieux enlevait instantanément toute forme de conséquence possible. "Ah, cette décision qui va me suivre pour le restant de mes jours? C'est juste pour le fun." -Yeah right.

Premièrement, le terme "pour le fun" ne s'applique pas quand ça reste là pour le restant de nos jours, et encore moins quand ça comporte un important risque pour la santé. Changer de couleur de cheveux pour le fun, okay. Acheter un objet pour le fun en sachant très bien qu'on ne va jamais s'en servir, peut-être. Mais un tatouage juste pour le fun? Hell no. Parce que dans la vie, quand on fait quelque chose juste pour le fun, le dit fun a habituellement la même durée de vie que l'étrange popularité des fidget spinners.

Deuxièmement, à moins de vouloir immortaliser un moment vraiment foutument spécial (ex: tu viens de faire du bungee pour la première fois, triomphant sur ta peur vicérale des cordes, et tu voudrais immortaliser le moment le jour-même, ou tu viens de te faire frapper par la foudre et tu as survécu, ou bien tu viens d'obtenir ta première victoire à Fortnite Battle royale, bref un moment vraiment full crucial dans ta vie), un tatouage le jour-même où tu pense à l'idée, ça ne fait aucun sens. Et même si ça faisait du sens, ça ne règle pas le problème principal: on ne devrait pas choisir un tatoueur parce qu'il est disponible, mais bien parce qu'on le trouve bon.

Ce qui nous emmène au prochain point:

Un tatoueur, c'est pas toujours bon (mais vraiment pas)

Une fausse idée que beaucoup de gens ont est que si un tatouage est simple, ça ne change rien que le tatoueur soit professionnel ou non, et tant que le tatouage n'est pas un gros projet complexe, l'artiste n'a pas vraiment besoin de savoir ce qu'il fait.

Évidemment, c'ette idée est complettement fausse. Un important nombre de facteurs peut affecter la qualité d'un tatouage, et ce peu importe la simplicité du design. En d'autres mots, toute peut scrapper un tatouage si le tatoueur est mauvais: mauvaise vitesse de la main, mauvaise stabilité du poignet, mauvais angle de la machine, mauvais ajustement de la machine, mauvais voltage, mauvaise profondeur de l'aiguille, mauvaise sorte d'encre, etc.

Même une ligne droite d'un centimètre de long, si la personne ne sait pas tatouer, ça va être laitte. Peu importe la simplicité d'un tatouage, on peut toujours trouver quelqu'un d'assez pourri pour le scrapper pareil.

Et ça c'est sans parler de la question d'hygiène: si vous faites affaire avec un tatoueur pas propre, l'hépatite B que vous allez potentiellement attraper, elle va s'en foutre royalement si le tatouage a duré cinq minutes ou une heure, et si le design et simple ou compliqué à faire. Donc non, les deux petits coeurs dans le poignets de toi pi ta chum de fille (et c'est presque toujours ça qu'elles veulent, fouille-moi pourquoi), c'est pas n'importe quel tatoueur qui devrait les faire.

-Et je ne dis pas qu'un tatoueur prennant des rendez-vous le jour-même va nécéssairement être mauvais. Tout plein de tatoueurs très talentueux vont prendre des walk-ins à la journée longue. Mais si tu fais le tour des tatoueurs et que ton premier critère de sélection c'est le fait qu'il te prenne le jour même, et non le portfolio et la réputation de l'artiste, you're doing it wrong.

Manque de savoir vivre

(histoire vécue)
-Oui allo.
-Salut as-tu de la place aujourd'hui? C'est pour une petite affaire.
-Non, désolé il va faloir que tu prennes rendez-vous!
-Ben voyons donc! C'est juste pour un tout petit tatouage! Même pas dix minutes!
-Encore une fois, j'suis pas du tout disponible aujourd'hui. Désolé.
-T'es en train de me dire que t'as même pas dix minutes dans toute ta journée?
-Écoute, j'vais pas commencer à te raconter ma journée juste parce que tu veux pas prendre rendez-vous. Bonne journée.
-Ouin mais ça prendra pas de temps!!

De un, le "dix minutes", en réalité, pour moi ça représente une heure, de deux j'ai aucune façon de réellement savoir le temps que ça va prendre avant de savoir exactement le tatouage que tu veux (parce que c'est souvent pas mal plus long que la personne s'imagine), et de trois, si je commençais à faire de l'over-time ou à sacrifier des jours de congés à chaque fois qu'un client me demande de lui faire un tatouage de dix minutes, éventuellement j'aurais pu de vie.

Et c'est exactement la même chose pour n'importe quelle autre personne oeuvrant dans l'industrie du service: si t'appelles chez une coiffeuse et qu'elle te dit qu'elle a pas de place aujourd'hui, alors elle a pas de fucking place aujourd'hui. Point à la ligne. Le fait d'insister et se s'obstiner pour un rendez-vous le jour-même, c'est manquer de respect envers le temps de la personne.

"C'est pour un pari"

J'ignore pourquoi, mais les gens disent ça comme si le fait d'avoir perdu/gagné un pari ou de répondre à un "t'es pas game" rendait la chose super urgente, comme si il y avait une date d'expiration à la chose (autre que la date où tu te rends compte que se faire tatouer pour un pari ou un dare c'est une idée de marde) et qu'il fallait impérativement que ça se fasse dans les plus brefs délais. Oh, c'est pour un dare? Pourquoi tu l'as pas dit plus tôt! J'vais canceller ma journée, faut que ça se fasse tout-de-suite, man!

En gros, demander à un artiste de faire un tatouage pour un pari ou un dare, c'est un peu comme aller dans un resto gastronomique et demander des pizza pochettes: t'as le droit d'en vouloir, mais t'es pas à la place pour ça. Oui, des pizza pochettes ça goûte le ciel, mais c'est pas pour faire des pizza pochettes que quelqu'un devient chef cuisinier, tout comme c'est pas pour tatouer une graine à dude qui a perdu au beer pong que les gens deviennent artistes tatoueurs.

Alors tes pizza pochettes, tu les mange chez vous (avec une bonne dose de honte), pas dans un resto. Pi ton tatouage laitte de beer pong que tu va regretter instantanément, tu le fais chez un accro au crystal meth qui veut arrondir les fins de mois, pas chez un tatoueur de métier. Mais au pire, si ton tatouage c'est un dare ou pari que t'as perdu, dis-le juste pas. Demande de la vraie pizza, replie-là discrètement sur elle-même et prétend dans ta tête que c'est une pizza pochette. Le monde n'a pas besoin de savoir que t'es un innocent, tsé.

Bref

En gros, Chill out, man. Quand on regarde le temps qu'on va porter un tatouage, le fait de l'avoir une semaine ou un mois plus tôt, ça change absolument rien.

Comme ma prof de première année du primaire Rolande disait sans arrêt comme si elle lisait dans nos pensées à chaque fois qu'on avait envie de botcher quelque chose (c'est à dire tout le temps. On était en première année, come on): vite et bien, ça va pas ensemble.

...Et c'est en écrivant ces sages paroles que je viens de faire la triste réalisation que les gens trop pressés ne vont clairement pas prendre le temps de lire un article de blogue sur le sujet. Fuck.

32
Partages


Vous aimerez également

Pourquoi copier un tatouage ça crain.

En prennant rendez-vous avec un artiste pour son projet, c'est parfaitement acceptable pour le client d'apporter différentes images en disant "j'aimerais quelque chos... Lire plus →

Les tatouages aquarelle

Si on me demande quelle tendance dans le tatouage a prit le plus de popularité dans les dernières années, je pense tout-de-suite aux tatouage de style aquar... Lire plus →

Cinq choses à ne pas dire à son tatoueur!

Chaque fois que je sors de chez moi, j'essaie autant que possible d'éviter d'agir en douchebag (duh). Ça inclut aller dans un bar et ne pas... Lire plus →

Pourquoi les tatouages sont addictifs

C'est surprenant à quel point après avoir commencé à se faire tatouer, même si on pensait au départ n'en vouloir qu'un seul, on a presqu... Lire plus →